11 mars 2005

Manifestation du 10 mars 2005... grrrrenoble...

« Faut qu'les parents bossent, pendant qu'la police s'occupe de leurs gosses »( tryo)

Je passe un long moment à déambuler parmi les drapeaux. Je m' aperçois d'une chose; les étiquettes deviennent confuses, les murmures harmonieux. Des étiquettes FO se fondent sous des drapeaux FSU, certains n'hésite plus à porter différents autocollants. Le STOP devient massif, la contestation certaine, la colère ne monte pas elle s'organise, se centre. Les regards sont unanimes. On se connaît. Salariés, privés public, précaires et surtout lycéens...

Ils ont mis le feu nos jeun's à Grrre ce jeudi, ils ont mis le feu et ont surpris nos voix étranglés, hésitantes… désespérées. Une puissance de flamme, celle de la détermination, de la lucidité… ils ont compris l'enjeu et ils ont de plus tous les moyens de se faire entendre, d'agir…souvenez vous dans les années 1968( oui, on sait c'est pas une référence), où la France comptait environ 260 000 chômeurs, les ouvriers, les salariés qui n'avaient pas de mal à trouver un emploi par la suite n'hésitaient pas à affirmer et concrétiser leur contestation.( on comprend d'ailleurs que 10% de chômage aujourd'hui ça arrange pas mal de monde des hautes sphères baronnes). Aujourd'hui la chaîne au cou c'est le chômage, et la peur de manquer de fric, cette saleté de caillasse qui s'évanouit tous les mois dans le crédit du nouvel écran plasma dernier cri, même qu'il est génial, et quand même la bouffe pour les gosses, nous on mangera des céréales…

Ils ont mis le feu, les lycéens ce jeudi à Grrrre, sous les regards pleins d'émotions de tous les enchaînés qui auraient du leur servir de modèle…on prend exemple et on est là, prêts à renaître avec vous et « tous ensemble! Tous ensemble! Ouais ouais! » Et moi je chante avec toi! « fillon si tu savais… »…  « au cul! Au cul! Aucune hésitation !!», là où je reste sans voix, c'est quand tu scandes «  aux armes! »… et là mon cœur saigne, car il est parcouru du même frisson que le tiens, lycéen… j'espère sincèrement que quand tu auras obtenu victoire, et je n'en doute pas, tu n'oublieras pas que notre combat, c'est aussi le tiens, comme le tiens est le nôtre…passe le souffle!

Posté par dudul à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Manifestation du 10 mars 2005... grrrrenoble...

Nouveau commentaire