15 novembre 2008

It's alright to be me

Comme un sentiment de sortir, enfin, d'une longue léthargie.

J'entends au loin, les rouages de ce vieux coeur Terre qui grinçent,
comme une machine rouillée qui se remet en marche aprés des années d'arrêt.

J'entends et je vois au loin comme une lueur, une possibilité.
L'espoir insuffle la vie et crée l'humanité.
Elle donne le droit à de nouvelles utopies,
à des valeurs sans cesse renouvelables.

D'où vient cette impression d'en avoir été privé depuis si longtemps ?
Pourquoi ? Comment ? Et qui ?

Je veux ! Je veux ! Je veux espérer, vivre et respirer. Souffler en fin.

Rire de sa cervelle de moineau et réfléchir. En faire profiter autrui.
L'aider à grandir et lui donner conscience de ses multiples possibilités.

Capable et non coupable de ses envies. Capable et économiquement viable.

Mais avant, avant que la machine soit huilée, il faudra bien subir quelques craquements,
trembler, se raidir, avoir peur et s'assouplir, oui, s'assouplir sans pour autant s'assoupir.

C'est en nous. Human after all !

Posté par pylame à 00:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur It's alright to be me

Nouveau commentaire