23 septembre 2004

Exils : rentrez dans la transe

Zano apparaît tel un homme seul face à la civilisation. Naïma, sensuelle, vit. Et si on partait en Algérie ? Il est sensible, elle est dure, ils partent sur le chemin de leurs vies... Tony Gatlif nous plonge tout de suite dans le bain grâce à une musique qui nous porte et qui continuera à nous porter tout le long du film, une photo travaillée, prête à séduire nos yeux à chaque instant, des comédiens justes et des exils. Le réalisateur fait transparaître avec talent trois exils : celle de l'âme, celle du coeur et celle du corps. Trois... [Lire la suite]
Posté par pylame à 19:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 septembre 2004

Alexandre le Gland

Petit connard veut devenir grand Avec papa s’arrange souvent Car à défaut d’une carrure Qui lui donnerait un peu d’allure Lui donne place par piston Pour y jouer le Chefaillon Il gère le temps des ouvriers Se plait à les faire travailler Les soirs matins et fins de semaine Sans se soucier de leur migraine Leur vie de famille ou leurs loisirs Passent bien après son doux plaisir De voir leurs faces décomposés Et leurs détresse optimisée Il en achète quelques uns Et croit se faire deux... [Lire la suite]
Posté par dudul à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 septembre 2004

blog ou télé-réalité ?

Ce soir, je me fais un blog ! Quelques pincées d'humour, un zeste d'originalité, une cuillère à soupe d'intimité. Vous laissez mijoter et vous avez la potion magique pour regarder dans les entrailles d'une vie. La recette du bonheur, on la trouve dans la boite à image, suffit de se connecter à la réalité de la télé. Derrière son écran, on scrute, on se gratte et on se dilate. Les yeux à demi clos, on peut entr'apercevoir la vie des humains, la vraie. Celle qui est filmée, montée et sous-titrée (pour les mal-comprenants). C'est le... [Lire la suite]
Posté par pylame à 19:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 septembre 2004

Pylame, l'oeil du cyclone

Un œil qui voit, un nez qui flaire, une décision qui tombe non non ce n’est pas Bernard frederic mais son œil voit, son nez flaire, sa décision tombe. Pylame arrive comme le pilon qui broie l’absence, elle tisse les câbles et les ondes jusqu’à s’en faire une peau…et te propose la couverture… installe toi confortablement, ferme les yeux…et… qu’avez vous ressenti à ce moment là? L’Œil du cyclone est calme et neutre, mais quand il passe, il donne matière à reconstruire… mouvement, impulsion… une obsession: le Temps. Crash la... [Lire la suite]
Posté par dudul à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2004

dudul by pylame

Elle est certes pas trés grande par la taille mais oh combien grande par l'esprit, bon d'accord, on comprend pas toujours trés bien ce qu'elle dit, enfin ce qu'elle tente de nous expliquer. Elle est un peu hystérique aussi mais c'est ça qui fait tout son charme. Faut dire qu'elle a pas une vie facile, elle est chauffeuse livreuse d'humains dans une ville de petits bourgeois au sud de la France et elle regarde trop les infos, du coup elle veut faire la révolution...
Posté par pylame à 21:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]