25 octobre 2004

éloge du livre, ou comment s'ennuyer en cours magistral

11h15-13h00...esthétique de la scène et de l'image : théâtre. Me voilà en train d'assister à un cours sur le "lieu théâtral", depuis ses débuts...Je tente tant bien que mal de prendre le cours. Mais voilà que le brave homme a plusieurs livres à son actifs dont l'un : la fabrique du théâtre (autant promouvoir un jeune auteur qui débute) qui reprend point par point ce que nous abordons au fil des cours, avec toutefois quelques divagations d'ordre théâtrales, bhein tiens..., les grandes mythologies grecques...la transcendance sous l'oeil... [Lire la suite]
Posté par samme à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2004

Goldorak Go!

Joseph-Ignace Guillotin (1738-1814), inventeur comme son nom l'indique de la guillotine, couic, voulait faire son instrument arme d'équité, d'égalité de tous devant l'exécution , en effet le type pouvait varié selon que vous étiez puissants ou misérables, décapités ou torturés jusqu'à la fin et c'était pas au choix. Enfin bref, JIJI comme on l'appelait à la capitale s'est dit quand même que c'était chier, il dit alors cette phrase célèbre devant les plans frais de la bête du docteur chirurgien Antoine Louis, secrétaire perpétuel de... [Lire la suite]
Posté par dudul à 16:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 septembre 2004

L’escroc nique l’économique

J'aime écouter Bernard maris et jean marc sylvestre s'engueuler le vendredi matin sur France inter…. Aller nanard! Aller nanard alleeeeeeeeer !! Au menu aujourd'hui : « le budget sarko 2005 »!! Chouette! Réduction du déficit public …sous entendons par là, suppression de postes dans le service publique, voir carrément du service public, baisses d'impôts ciblées(entreprises);réduction des dépenses mais non du déficit…on y est jusqu 'au coup… je sais, je sais… hum…bla bla bla (rakeuteupeu). la croissance économique... [Lire la suite]
Posté par dudul à 00:37 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
22 septembre 2004

Alexandre le Gland

Petit connard veut devenir grand Avec papa s’arrange souvent Car à défaut d’une carrure Qui lui donnerait un peu d’allure Lui donne place par piston Pour y jouer le Chefaillon Il gère le temps des ouvriers Se plait à les faire travailler Les soirs matins et fins de semaine Sans se soucier de leur migraine Leur vie de famille ou leurs loisirs Passent bien après son doux plaisir De voir leurs faces décomposés Et leurs détresse optimisée Il en achète quelques uns Et croit se faire deux... [Lire la suite]
Posté par dudul à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]